plus belle la vie, pblv, plusbellelavie, série france 3, le bar du mistral, plus belle leur vie, plusbelleleurvie.fr, Marseille, panier, phenicie         

   Plus Belle Leur Vie

    Un autre regard sur la série culte

 

Les personnages

  - A-K

  - L-Z

  

Les lieux
  - Généralités 

  - Le bar du Mistral 
  - Le Céleste 
  - Le salon 
  - Le cabinet médical 

  - Phénicie 
  - Autres lieux 

Les intrigues

L'œil de l'expert
 

  - PBLV et la réalité 
  - Le tabac et PBLV 
  - L'homosexualité dans PBLV 

  - La violence dans PBLV

  - Erreurs 

  - Les personnages en prison 

  - Anniversaires des personnages 

  - Statistiques sur les personnages

  - Table 
  - Divers 

  - Arbres généalogiques



Ecrivez-nous


 

 

 

 

 

Phénicie SA / Le cabinet Frémont

 

Phénicie SA est une entreprise de BTP. Elle partage ses locaux avec un cabinet d'avocat, le cabinet Frémont. Ses locaux sont situés 10, rue Villafranca (311) ou 37, rue Villafranca (1232), dans le 8ème arrondissement (1232). On voit le numéro 37 sur le portail (1454).

 

Phénicie gère aussi un parc immobilier très important de 800 logements (523) dont l'appartement des Cassagne (déduction 937), d'Etienne et Jules Anglade (538) devenu celui de Mélanie et Malik puis celui de Samia, Jean-Paul et Abdel, celui de Déborah Gicquel (583), de René Cassagne (1037, 1038), de Rudy (1163, 1453), de Michelle Bonny (1291), d'Armelle et Jean-Paul (1371, 1372) et de Stéphane Galtier (1453) ainsi que la maison de Gérard Carlan (1570). Phénicie gère aussi l'appartement que Barbara et Abdel comptait occuper avant d'y renoncer (1439, 1440). Monsieur Leroy est l'un des locataires de Phénicie (1472) tout comme Mélanie (192). Parmi les actifs de Phénicie figure l'appartement où a habité Luna puis Juliette et Samia (voir dans la rubrique "Autres lieux"). Phénicie gère aussi un syndic rue Sainte-Catherine (1438). D'autres chantiers, appartements ou syndics sont mentionnés : rue des Cygnes (584), rue Saint-Patrick (585), rue du Port (586), rue Jaurès (605), rue Jean-Giono (677), rue Sainte (740).

 

En 2005, l'actionnaire principal de Phénicie est Astrid Frémont, épouse de Charles Frémont et mère de Céline et Juliette (112). Son mari, avocat, dirige le cabinet Frémont. Ce cabinet a également été financé par Astrid (112). Charles est également actionnaire de Phénicie (107). Alors qu'il est radié de l'ordre des architectes (137), Vincent est embauché en tant que directeur puis devient actionnaire à hauteur de 5 % (118). Vincent est réintégré en tant qu'architectes (157) et Céline brigue son poste mais sa mère réserve ce poste à François Marci (163). Céline demande conseil à son père qui lui propose de mettre de cabinet et la société en faillite pour les racheter ensuite et évincer ainsi Astrid, ce qui est fait (180, 187). Céline prend la direction de Phénicie (187). Astrid cède la gérance mais conserve néanmoins 90 % des parts, les 10 % restants appartenant à Malik (266, 416). En effet, Astrid avait proposé à Malik de devenir associé au cabinet Frémont afin qu'il le relance suite à la fuite de la clientèle consécutive aux révélations sur Charles Frémont et à son incarcération (148). Le 14 avril 2005, malgré la promesse d'Astrid, Malik n'était toujours pas associé (164). Cela sera effectif quand lui et Céline prendront le contrôle de Phénicie. Lorsque Astrid décède le 6 juin 2006 (457), 25 % des parts de Phénicie qu'elle détient reviennent à Juliette (461). On apprend également que Céline est déjà propriétaire de 75 % des parts d'Astrid dans Phénicie (462) mais cette transaction n'a jamais été évoquée auparavant. Frémont est embauché à Phénicie pour aider Céline car Vincent est en prison dans le cadre de l'affaire Barrel (636). Au retour de Vincent, il est licencié (649). ****. Céline donne la moitié de la société à Vassago (759). A la suite de l'affaire Vassago, en l'absence de Vincent en fuite à l'étranger, Céline demande à son père de l'aider à diriger Phénicie, ce qu'il accepte (781). Puis elle convainc Malik, qui possède toujours 10 % des parts du cabinet, de revenir y travailler (782). Il accepte également (782). A la suite de l'affaire Montoiry, Frémont reprend les rênes de Phénicie avec l'aval de Céline qui souhaite prendre du recul (873). Mais Vincent intrigue pour finalement racheter l'entreprise et en devenir le PDG (906). Il a été aidé par Igor Branovich, un investisseur russe (996), propriétaire à 20 % du fonds d'investissement qui a permis à Vincent de racheter Phénicie, Vincent possédant les 80 % restants (1000). Vincent garde toutefois Céline comme directrice adjointe (906). Les parts d'Igor Branovich sont ensuite à vendre (1211). Ce sont en fait les parts de Céline (1218). Afin d'éviter que Frémont ne rachète les parts, Vincent veut que ce soit Céline qui s'en porte acquéreur (1219). Nicolas, en échange d'une partie des parts, doit convaincre Céline (1219). La répartition prévue est 48 % chacun pour Céline et Vincent et les 4 % restants pour Nicolas (1220). Céline signe le contrat de cession des parts (1221) mais Frémont tente de la faire passer pour folle car si elle est déclarée irresponsable, la vente sera cassée (1222). La vente est dans un premier temps bloquée (1226) puis elle est entérinée (1230). Céline devient présidente grâce aux voix de Nicolas (1231). Mais elle souhaite bientôt vendre ses parts (1239). Elle y renonce finalement (1253). Vincent a quant à lui racheté les parts de Nicolas (1253) en lui faisant du chantage (1234). Céline décide de quitter la direction adjointe pour se consacrer à sa carrière d'avocate (1483). Elle garde cependant des parts (1488). Vincent cède ses parts à Frémont contre son aide dans l'affaire Hervé Germain (1504). Vincent veut ensuite les reprendre (1518). Il est aidé par un coach comportemental, Loïc Gisbert, qui pense que c'est le seul moyen pour lui de se reconstruire (1516). Il envoie une vidéo à Frémont sur laquelle il parle de manière désobligeante de Céline (1519). Vincent propose l'original de la vidéo contre Phénicie à Frémont (1521) qui accepte après que Céline ait fait pression sur lui (1522). Suite à l'affaire du chantier du Centre des cultures urbaines, Vincent dépose le bilan ; c'est la fin de Phénicie (3221).

 

Les avocats ayant travaillé dans le cabinet Frémont sont Malik Nassri (60-1035), Aurélien Deschamps (début entre 1071 et 1073 et fin 1105, déduction 1106), Nicolas Barrel (1121-1247 ; arrêt peut-être avant), Sébastien Sengha (1241-1376), Céline Frémont (1483-en cours) et David Barrat (1573-1630).

 

Sept secrétaires ont travaillé à Phénicie :

 

1) Sabrina (107*-234*)

2) Julie (471*-549*) puis (début 2006 (déduction 717)-1022*)

3) Hélène Libourne (563-597C)

4) Eline (1085*-1155*)

5) Johanna Marci (1161-1207) puis (1232-1307) puis (1351-1558)

6) Djawad Sangha (1255-1270)

7) Anne Longeron (1326-1348)

* veut dire qu'il s'agit de la première ou de la dernière apparition et non nécessairement de l'épisode d'embauche ou de licenciement).

 

L'existence d'une secrétaire est parfois évoquée par la suite (2676).

 

D'autres personnages ont travaillé pour ou avec Phénicie :

 

- Pierre Anglade, directeur (97)

- François Marci travaille pour Phénicie depuis le 11 janvier 2005 (97). Il a occupé plusieurs postes dont celui de directeur du 20 avril au 17 mai 2005. A priori, son travail se poursuit aux Etats-Unis.

- Juliette Frémont (710)

- Jeanne Fagard, carreleuse (1167)

- Charles Frémont, consultant (1201)

- Maxime Robin, plombier (1316)

- Djibril Amane (1446)

Et Franck Ruiz ?

 

Enfin, plusieurs clients de Phénicie sont cités : Bassi (623), Colin (951), Régis Fournier (168), Florent Barjac (***), Monsieur Plantevin (732), Geoffroy Montoiry (795), Delage (1436). John Waldron dans l'opération immobilière Mistral Gagnant (92) et Hicham Assoudi dans un complexe hôtelier au Maroc (1339) ont été des associés de Phénicie.

 

Les locaux de Phénicie SA abritent toujours le cabinet de Céline. Elle loue également un bureau à Abdel (2954). Suite au dépôt de bilan  de Vincent, on ne sait pas ce qu'il va advenir de ces locaux.

 

© Plusbelleleurvie.fr. Tous droits réservés.

 

PlusBelleLeurVie.fr  Tous droits réservés © 2017